La cour de récré

Ce diaporama nécessite JavaScript.

mise en scène Jean Grison

interprétation Brigitte Deruy
régie Noëlle Burr
montage sonore Jérôme Pascal
costume Danielle Barraud
construction décor Pierre Bailly

Production : Entre Terre et Ciel

•    créé le 22 mars 2002 au Piccolo du Théâtre
Alexandre Dumas de Saint-Germain-en-Laye
•    repris à La Cave à Théâtre de Colombes
•    avril 2005 – Nouvelle création au Théâtre Knossos d’Athènes

« Je ne sais comment me taire
Je ne sais comment crier »
René Char – Feuillet d’Hypnos

La cour de récré est un texte atypique dans la forme, un monologue rythmé par un souffle haché, une musique intérieure.
Ce monologue est un dialogue entre une adulte et la petite fille qui vit blottie dans les trous de la mémoire.
Nina crie dans le jaillissement des souvenirs, à l’adulte qu’elle est devenue, sa détresse, ses moments heureux.
Les cris décrits deviennent écrits. Comme une forme de réponse aux questions que nous nous posons tous à un moment de notre vie :
Est-ce que je deviens ce que je suis ?
Pourquoi je deviens ce que je suis ?
L’exploration de la mémoire est un jeu de pistes. On traque les indices.
On se trouve devant des évidences, parfois dans une impasse.
Ennemi ou allié, l’inconscient est le partenaire.
L’écrit exprime, sous la forme de fantasmes, la trace d’un vécu qui devient vérité.