Récapitulons

Les années s’entassent
un chemin se trace

récapitulons

retrouver les morceaux épars
réparer
assembler

C’est long long long

Il manque des bouts
I n c o m p l é t u d e

chercher dans la peine ombre
éclairée par les bougies des ans

point ne capitule
point ne peux

Pourquoi ?

se réveiller chaque matin
sans bagage
pour un nouveau départ
avec le doute comme moteur
et l’émerveillement du vivant

 Le chemin est un passage étroit