Et la vie ?

 la vie va
la vie vit
la vie vaut 

A un moment précis de l’histoire d’une histoire
la tienne commence
éjecté ensanglanté désorienté asphyxié
sous un néon blafard tu nais

Des années durant
inconscient insouciant
tu ingurgites la becquée
d’une éducation formatée

La révolte un temps te prend
puis le destin de la condition humaine te résigne
te voilà pris dans le filet
de l’intérêt de la société
la vie va

Par intermittence un congénère masculin ou féminin
vient à ta rencontre
avec la force de l’amour tu édifies
tu sais pourquoi
la vie vit

Comme les constructions humaines sont fragiles
tu retrouves la noirceur des tunnels sans éclairages
jusqu’à ce que
une main à nouveau se tende …

On vit juste pour quelques rencontres
les protéger intensément
la vie vaut