Poésie et solitude

« La poésie est la solitude sans distance parmi l’affairement de tous,
c’est-à-dire une solitude qui a le moyen de se confier » René Char

Je n’ai jamais été solitaire
mais seule avec les autres

Je suis enfin entière
seule avec moi-même

J’ai rêvé de l’Inconnu
avec lui seul
je pourrais être solitaire
m’ouvrir à lui
le laisser entrer en moi tout entier
l’entourer du labyrinthe de la joie commune

Solitude
j’étais en elle
elle était autour de moi

Je suis ensemble
ce n’est pas un enfant mortel qui fut conçu
mais une image comme immortelle
elle est venue me ramener chez moi
et m’accompagnera jusqu’à la fin du chemin

Je vis de cette image
qui en contient tant d’autres

Ce n’est qu’étonnement
l’étonnement devant l’homme et la femme
qui fait de moi un humain

(écrit après la projection de « Les ailes du désir » de Vim Vanders)