Les vivants

Les vivants portent les cicatrices de leurs souffrances
empreintes de l’usure du temps
stigmates de vécu

Elles sont des miroirs
où s’exprime notre fusion au monde
reflet à l’image de chacun

Nos souffrances se regardent
des mots indicibles trouvent leur passage
des plaintes muettes se dissolvent en se traçant

De miroir en miroir
l’humanité se construit