Féminin soleil

Je t’ai offert mon féminin soleil

Les mains reliées forment un nénuphar
sa corolle contient le philtre de l’oubli
pour l’autre naissance

Nous le boirons le moment venu

Je t’ai offert les lèvres de mon sexe
ta bouche les a avalées
elles parlent désormais à ton cœur
un langage archaïque

L’énigme palabre le moment venu

J’ai caché mon ombre dans ton ombre
ton corps l’absorbe
elle danse dans tes rêves
une transe chamanique

L’absence comprime le silence
Il explose quand le moment vient

© photo Aaris