La voix

Une voix me demande d’ouvrir le dossier Existence
avec un E comme Être

Je quitte la lumière
traverse les ténèbres
et naquis

Incarnée sur cette terre
la mémoire de l’autre monde s’est effacée
mes ailes ont été coupées
la cicatrice dans le dos reste sensible

La voix qui m’a nommée
prononce les mots
le feu les embrase
le vent les disperse
l’eau les féconde
la terre les abrite

Je suis l’envoyée de la voix
sur une planète habitée d’humains
dans un cosmos en expansion illimitée
je cherche une voie
défi de l’infiniment petit dans l’infiniment grand

La voix chuchote
La parole se décrypte
Le petit d’homme s’est mis en marche

J’existe avec un E comme Être
estampillé d’un sceau divin
prisonnier de la dualité
la liberté du choix est
difficile à cerner
fragile à préserver

Je cherche une place dans l’univers
les mots qui parlent pour moi
me ramènent à la maison