Des mots sur un Indicible

Force en mouvement
qui fut avant le commencement
et sera après la fin des temps
de Toi je ne peux rien imaginer

J’imprime des mots sur les parois du silence
Je retiens le mystère de la présence absente

Depuis l’ombre qui me dissimule
des mots qui se taisent tentent une esquisse

Je retire un voile mais tu en possèdes des milliers
Tu me dis oui et tu sembles apparaître
Tu me dis non car je ne peux te connaître

Tu existes puisque je te nomme
Indicible qui donne un ressenti à
Beauté Amour Infini

Suis Être de chair que tu n’es pas
matière d’un multivers
inscrite dans un corps limité de l’espace et du temps

Tu as refermé un bout de toi
créateur et création
en des écorces charnelles

emprisonnées dans la dualité
nous existons en ténèbres et lumière

inscrites dans une mémoire
nous transmettons

dotées d’une intelligence
nous interrogeons

aspirées par une immanence
nous initions le sacré
source et chemin
vers la désincarnation
et la re-naissance dans une Conscience