Bébé tyran

Je suis le Centre du monde
mon ventre est le Centre du monde
quand je me déplace
nous déplaçons le Centre du monde
au gré de notre caprice
comme une girouette tourne le monde

Le Centre du monde est commandement
sur toutes les planètes sur tous les sujets
oeil de tout tout partout
le Centre du monde commande
tous tremblent et obéissent
le Centre du monde a tous les pouvoirs

Le Centre du monde est enrichissement
opulent luxuriant foisonnant surabondant
nous mangeons tout ce qui est prospère
nous buvons tout ce qui est luxueux
notre ventre digère tout ce qui brille
le Centre du monde possède toutes les fortunes

Dans le Centre du monde
nous baignons dans une eau chaude
elle m’enveloppe me renouvelle
le Centre du monde vit solitaire
des bruits lointains parviennent
légers comme des prières

Le Centre du monde est en émoi
un tourbillon nous malmène
qui ose troubler notre règne
le Centre du monde est commandement
aux armes protéger mon domaine
aux ordres tirez sans répits ni sommation

L’invraisemblable est arrivé
un ruisseau de sang nous a éclaboussé
le Centre du monde a éclaté
sans ménagement nous fûmes éjectés
d’énormes formes nous attendaient
elles nous ont lavé et bercé

Ne comprenons rien à la situation nouvelle
sommes prisonnier de géants décidons de protester et crier
de leur faire regretter ce crime de lèse majesté
Centre du monde avons été hors de question de renoncer
patient nous attendrons notre heure

Centre du monde ai été        
Centre du monde je serai

Extrait de la Femme de chair et d’os – créé novembre 2013 – Cave à Théâtre à Colombes