Désordre des idées

Il est des jours où le vent s’accroche dans le corps
des jours où un va-et-vient cogne de-ci de-là
comme vide ou plutôt un trop plein
en désordre
un courant d’air qui
secoue les idées
les éparpille

Je cours après
cherche à les rassembler
mais elles
les idées

jouent à cache-cache
me fuient et
si une se laisse attraper
c’est par pitié de me voir essoufflée

Oh là !  Idées !  Du calme
Pouce !
reprenez vos esprits
arrêtez de gesticuler
j’ai besoin d’une pause
de me poser
au milieu de vous
de faire une assemblée générale ou un colloque
ou un séminaire ou un raz-de-marée
d’idées
pour en tuer quelques-unes
les noyer ou les enterrer ou les étrangler

Oh là ! idées ! Du calme
reprenez vos esprits
que celles qui ont à parler lève la main

Je cherche du sens
et non un brouhaha de mots
alors décantez-vous synthétisez et
je viendrais vous retrouver

Bonne nuit
Je vais me coucher…