Vie intime

En mon écorce charnelle
irrémédiablement froissée
une petite fille attentive et émerveillée
cultive un jardin sauvage

Des rêves bourgeonnent

En cette écorce charnelle
un ange veille
il relie le haut et le bas
trace un chemin de pierres blanches

Des pensées silencieuses s’articulent

En cette écorce charnelle
l’ange et la petite fille palabrent
avec les étoiles sises en chacun
Ils voyagent dans l’espace et le temps
construisant la maison de l’Après

Des mondes parallèles fusionnent

En cette écorce charnelle
je me promène dans d’immenses forêts de mots
des émotions les embrassent

De la nuit un texte surgit

©photo Aaris
création La femme de chair et d’os – 2013 –

 

L’ombre

Sur le mur d’une rue de Paris
se projette
l’ombre majestueuse d’un arbre

Et dans ce matin gelé et pollué
d’un Paris hivernal grisé
sur ce mur de la ville
au cœur de l’hiver
la magie d’un artiste
fait exister un rayon de soleil
du  cœur de l’été

Ce leurre de l’ombre
est un petit bonheur du jour

Merci l’artiste

(oeuvre de T.Zanko 1986)

Fable

Utopie sur un nuage reposait
dans un ciel sans orage étoilé
au-dessus d’un monde desséché

Certains savants l’avaient observée
du bout de leur lorgnette spécialisée
Utopie ils voulaient attraper
afin de scientifiquement l’étudier
mais ils avaient oublié le secret
de faire les nuages pleurer

Utopie semblait les narguer
ils décidèrent de détruire cette effrontée
dans le dessein de dérober
le message tant convoité

Un immense canon fut pointé
le nuage en éclats fut dispersé
et avec lui Utopie éparpillée
en mille facettes sur le monde desséché

Quelques humains furent blessés
leur comportement en fut modifié
ils partirent dans le désert prêcher
leurs larmes faisaient germer
sur les terres depuis toujours asséchées
des fruits jusqu’alors ignorés

Ils proféraient des paroles insensées

« Rassemblons Utopie
le temps sera aboli
la raison deviendra folie
le pouvoir de l’amour résonnera à l’infini »

Le pouvoir du pouvoir énergiquement réagit
les prêcheurs furent honnis
et avec eux fut pour toujours bannie
Utopie

2003