Les images du monde

Les images du monde entier submergent
images
d’hommes et de femmes bombes vivantes
s’explosant dans des foules grouillantes
images
de décapitations de tortures de mains coupées
images
de sols jonchés de cadavres là-bas
et ici devant nos portes d’innocentes victimes des fous d’un dieu
images
de vol et viols de jeunes filles vendues comme esclaves sexuelles
images
d’enfants de femmes au regard empli de peur
fourvoyés dans des bateaux par leurs frères passeurs
images
de déferlements de populations qui fuient
la sécheresse la guerre la barbarie la maladie la folie meurtrière
l’esclavage le fanatisme la pauvreté la famine
images
de villes désertes en ruine de sites antiques dynamités

Toutes ces images de la folie du monde
des ténèbres du monde
rendent les mots incomplets petits vides pauvres

L’horreur que les images nous crachent est tellement indicible
que les mots se glacent se fissurent se cassent se taisent
d’effroi et de stupeur

Si la lumière gît dans les ténèbres
quel soleil naîtra de cette nuit ?

Ô Sol Invictus

 

©photo Aaris

 

 

Sur la voie

Je suis le marcheur libre sur la voie qui serpente à l’ombre
J’emprunte la trace et dépose la mienne

J’avance solitaire ma besace pleine d’interrogations

Je m’appuie sur le Mystère du ciel intérieur
qui paraît quand la lumière se masque

Le mouvement me porte et agit

Mon corps désire l’espace le plus vaste

Je vais jusqu’au lieu où l’on ne sait pas
solliciter la profondeur de la nuit

je me pose
me relie
rassemble l’épars
m’unifie

photo : graphie du caractère Tao

Variation

ELLE c’est ELLE
JE c’est aussi ELLE
ELLE mise en jeu par JE
JE raconte ELLE

TU c’est l’autre
TU c’est ELLE aussi
quand ELLE se prend pour l’autre

Quand JE parle de TU
c’est aussi d’ELLE dont JE parle
c’est un TU qui veut dire JE
et aussi un jeu

ELLE JE TU
c’est NOUS
NOUS c’est VOUS
Il manque IL
c’est l’Absent
omniprésent
IL est à l’intérieur et à l’extérieur d’ELLE

ELLE est à la fois IL et ELLE
IL est aussi ELLE et IL
IL et ELLE ont une part d’IL et d’ELLE en commun
ELLE cherche le IL qui est hors d’ELLE
ELLE ne cherche que IL
ELLE se dit que si IL avait son IL entier en ELLE
ELLE n’aurait plus besoin de chercher IL

IL se dérobe
C’est pourquoi ELLE demande à JE
que TU dises à IL, sans lui dire,
qu’IL lui manque.
mais JE ne le fait pas
JE craint que IL et ELLE deviennent NOUS
JE a peur de disparaître
de se fondre dans NOUS

JE tue IL
par peur d‘ELLE

JE se dit que si ELLE et TU sont si abscons
IL va se déclarer hors-jeu ou hors JE