Desiderata

Je voudrais te catapulter dans l’imaginaire de tes rêves
là où la raison ne t’atteint plus
là où tu peux être un dieu pour toi-même
et ensemencer ton monde intérieur

Retrouve cet enfant que tu as a été
Il inventait à la source de la fluidité et de la naïveté

Dans ce monde embourbé où la barbarie assassine
rejoint cet espace originel de la racine créative

Autorise l’expression de toi-même
d’un être unique qui dit
sa vérité
son sens de la Beauté
son unicité
pour faire vibrer ce qui est en toi et hors du temps
ce qui est brut et se singularise de la norme

Que le flot jaillisse de toi
qu’il déborde ta raison
qu’il emplisse
la toile vierge
la page blanche
la portée silencieuse
de couleurs de mots de notes qui réveillent le désir
qui apaisent les tourments de la dualité
qui ouvrent l’espace infini du domaine de l’intime

Fais-le pour toi …

(été 2016)