Pour sourire : Le pot de ma peau

Mal dans ma peau
peau de chagrin
peau morte dans mon cœur
j’ai glissé sur une peau de banane
et fait peau neuve

Peau de bique et peau d’ange
coûtaient la peau des fesses
peau d’orange et peau de vache
valaient peau de balle

Alors
j’ai cousu la peau du renard à celle du lion
et sans vendre la peau de l’ours
– qui a la peau dure –
me suis fait la peau et
suis entrée dans une pleine peau de vélin
bébé peau douce
que vents et mains caressent

J’ai du pot bien dans ma peau

(Photo Aaris à l’occasion du vernissage de l’exposition de peinture
de Roland Guérin : Pile ou face)