Complainte de l’absence

Par delà la mer et la mer et l’océan
j’ai demandé aux nuages de te retrouver

Eau de cette mer
garde l’empreinte de mes formes
garde l’arrondi de mes fesses
la cambrure de mes reins
les tétons pointus de mes seins

Eau de cette mer
souviens-toi de mes lèvres
du goût de mon sexe
de la couleur de mes yeux

Eau de cette mer
aspire mon corps
deviens nuage

Que les vents t’accompagnent
nuage né de cette mer empreinte de mon corps
que les vents t’accompagnent

Et que sur cette ville où Il se promène
eau de cette mer
sur ces rues qu’Il emprunte
sur cette maison où Il habite
épands doucement mon corps
en gouttelettes chaudes et odorantes
Eau de cette mer

(Extrait du recueil Entre ombre et lumière paru en 2012 – Éditions Feu de brousse (Dakar), dirigées par Amadou Lamine Sall)