Voix d’outre tombe

Cette nuit
dans mon rêve
debout dans un grand champ de pavots rouges
je regardais une toile blanche posée sur un chevalet

Une voix derrière moi dit :
« essaie »

Cette voix était familière
elle avait accompagné mon enfance
c’était celle de mon père

Mon Père est mort
il me parle
voix d’au-delà
voix intérieure

Puis-je mélanger
les mots et les couleurs
et donner un sens
au brouillard dans ma tête

J’irai chercher ce chevalet
qui repose dans la terre

J’irai écouter les bruissements de corolles
que le vent agite

La page blanche étincelle comme un linceul
j’ai posé une pierre blanche sur la tombe

Je vais l’entourer de mots
ceux qui font vivre
ceux qui projettent dans un ailleurs
où des tombes les pensées se relèvent

L’amour est plus fort que la mort