Oyez oyez

Oyez oyez braves gens
dehors la nuit mange le jour
ne dormez pas

Les grands arbres se déracinent
Les vautours s’arrachent le cœur
Les roses pleurent leurs pétales

Oyez oyez braves gens
dehors la nuit mange le jour
ne dormez pas

Les canons crachent du sang
Les frères se crèvent les yeux
Les ventres éjectent des monstres

Oyez oyez braves gens
dehors la nuit mange le jour
ne dormez pas

La mer remonte les fleuves
La lave des volcans enflamme la terre
L’air asphyxie les oiseaux

Oyez oyez braves gens
dehors la nuit mange le jour
ne dormez pas

Le vent dénude les corps
Le froid glace les os
La bise gèle les âmes

Oyez oyez braves gens
ne dormez jamais plus
préparez les potions d’Amour

(novembre 2012)